Calcul du dernier mariage catholique (et fin de l’Eglise qui est en France)

Conférence des Évêques de Franceà propos de la campagne Jésus sur le net, bientôt lancée par les équipes qui gèrent l’Eglise de France depuis 40 ans, et comme publié sur www.itinerarium.fr

Eglise_videJ’aime bien les bilans parce qu’ils posent les choses, qu’ils jaugent les hommes. Des opérationnels et des investisseurs, des comptables et des commerciaux, des manutentionnaires et des penseurs des étages.

Et des bilans se dégagent des perspectives, des grandes lignes, des horizons. Car on peut mouvoir les hommes, on peut galvaniser les troupes, on peut renverser les statues. Mais il est toujours difficile de gérer les processus lents, les affaires de générations et de foi. Ces processus lents disent bien plus que nos rodomontades et nos discours creux. Car ce qui apparaît dans la lenteur du dictateur Chronos est bien plus vrai que nos impulsions hormonales, bien plus sûr que nos constructions immobiles.

Ainsi, dans l’analyse des bilans qui tombent un à un, nous pouvons prédire un certain avenir, celui qui nous dépasse, celui vers lequel nous nous portons nous-mêmes, dans la vérité des choses, et au-delà des artefacts de nos jours.

Prenant en compte les chiffres très exacts fournis par la Conférence des Évêques de France, nous pouvons donc prédire pour la France (*) :

  • le dernier baptême catholique pour le 20 août 2048,
  • le dernier mariage catholique pour le 28 août 2031,
  • la mort du dernier prêtre le 28 août 2044.

Mes enfants verront probablement donc la fin d’un certain catholicisme en France. Moi aussi, si Dieu me prête vie.En tout état de cause, la fin de l’Eglise qui est en France et sous sa forme actuelle devrait avoir lieu d’ici une vingtaine d’années, ce qui confirme mon estimation empirique dans mon diocèse costarmoricain. Et cette fin dans 20 ans, n’est qu’une génération, ce qui n’est bien peu si on met en balance ce qu’il faut pour construire un homme ou une femme… un baptisé adulte et missionnaire à son tour.

Il est donc temps, non de gloser ou de jouer au résistant, mais d’œuvrer à la conversion, à la mission, renouvelées, pour que le Christ soit encore apparent dans quelques années. Et de cesser de jouer aux fonctionnaires s’amusant sur le net, le Christ n’étant pas numérique par nature.

Orate Fratres !

(*) bête règle de 3 linéaire sur les chiffres du 31/12/1990 au 31/12/2011. Statistiquement, mon approximation linéaire se discute…

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. lamarque dit :

    çà fait froid dans le dos!!!! je prends ma part de responsabilité en tant que parent , en tant qu’adulte ! à défaut d’une hierarchie catholique completement hors du temps ,nous avons une religion magnifique d’amour de tolérance de grandeur de l’homme et nous n’avons pas su transmettre ces valeurs ,même à nos enfants! avec François (le pape ) l’eglise du 21eme siecle sera missionnaire ou disparaitra!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s